Travaux d'aiguilles

Mon deuxième tshirt Plantain de Deer&Doe – Ou comment j’étais fachée puis réconciliée avec ma machine à coudre!

Hello les couturiers et couturières !

Il y a plus d’un an déjà j’avais commencé un Tshirt Plantain avec une de mes copinettes ! Tout se passait bien, jusqu’à ce que je me retrouve seule chez moi pour les ourlets, avec ma machine à coudre qui déconnait grave !

Après moultes conneries, mots d’amour, caressages inefficaces dans le sens du poil, engueulades, mots crus, mots méchants, … ma machine à coudre et moi avions décidé de faire un break ! Voilà, ce qui devait arriver arriva, j’ai été infidèle (seul domaine où je l’ai été dans ma vie, mais voilà ça n’allait plus entre nous… je sais, je n’ai aucune excuse haha 😉 )

Ainsi, pendant une année, j’ai été voir ailleurs: tricot rapide, peinture, déco et autres passe-temps divers et variés. J’ai quitté le domicile familial pour prendre mon envol, grandir, faire mes propres choix, affirmer mes envies, rire-pleurer-sourire-fou rire- déprimer-garder la tête haute-se reprendre-guérir, perdre du poids et en reprendre, tomber amoureuse, me sentir bien. Bref, j’en ai eu des choses dans ma petite tête, mais devinez ce qui m’a pris il y a plusieurs jours quand j’ai lu de petites interrogations sur Facebook concernant le Tshirt Plantain de Deer&Doe ? J’ai eu un furieuse envie de revoir ma MAC ! Et vous savez quoi ? Mon voeux a été exaucé ! Alex a entendu mon appel et m’a proposé un petit cours de couture avec deux-trois copines !

Hier soir donc, RDV dans son appart de ouf à presque une heure de chez moi, avec une déco perso que j’adore, pleine de passion et d’amour, avec une vieille chatounette toute petite comme une chaton de 6 mois, un toutou calinou qui ronfle, un chéri qui en a profité pour geeker, un pseudo karaoké sur le Reine des neiges, des copinettes super sympas! Dîner à l’arrache dans la voiture avec du pain et du Milka aux petits beurres (une tuerie), arrivée sur place en avance (étonnant, je sais !! ^^), attente des copinettes et hop, au boulot !

Découpage, j’ai tout pile assez de tissu, c’est parfait, il est bien rentabilisé ! Puis vient le moment de tenter une approche avec ma MAC ! Je n’ose pas trop, je suis timide, et j’ai peur de mal faire ! Mais c’est pas grave, qui n’essaie pas n’y arrivera jamais, alors voilà… On s’installe, on défait les noeuds, on passe le fil, oh quelle chance ! Il me restait une bobine et une cannette parfaitement assorties à mon tissu !

On commence doucement, puis ça prend forme, je découvre aussi la surjeteuse, j’en tombe sous le charme, mais ma MAC ne m’en tient pas rigueur, elle est compréhensive, elle a trop peur de finir au placard définitivement alors elle se tient à carreau ! Et wahouuu, quel plaisir ! Je couds, je couds encore, et ohhhh mais qu’est ce que c’est que ça ??? J’ai cousu un ourlet à l’envers !!! Bon… alors voilà pouf ! Je coupe, tant pis, mes manches seront un peu plus courtes ! Et au final, quoi ?

Je suis simplement ravie !!! 

Publicités