Blablas

Ma vie en mieux

Réflexion personnelle ON


J’ai un côté bisounours: je veux le bonheur de tout le monde et je veux être appréciée de tous. Dieu sait que ce n’est pas possible, on ne peut pas être aimé de tout le monde. Je m’en suis prises des réfléxions sur le sujet, de ma soit-disant « meilleure amie »: Arrête de vouloir être Mère Térésa ; Tu ne peux pas être l’amie de tout le monde; etc

Je donne trop de ma personne pour espérer être l’amie de tout le monde, je souhaite juste ne pas avoir d’embrouilles particulières dans ma vie et favoriser ceux qui en valent la peine. Mais bizarrement, dernièrement, j’ai spontanément commencé à faire un tri. Cette soit-disant meilleure amie égocentrique, bye-bye! En y réfléchissant, la Mère Térésa que je suis ne disait jamais rien à ses crises d’hystérie, ses accès de jalousie, à ses réflexions blessantes et à ses jugements. Comment a-t-elle pu être ma meilleure amie? J’étais la copine moche qui va de paire avec la bombe populaire. Peut-être que c’était ça… Je me suis battue pendant longtemps pour cette personne qui est désormais une inconnue, mais au moins je suis sûre de n’avoir aucun regret: j’ai fait un millier de premiers pas, j’ai fait des excuses même quand je n’avais pas à en faire, donné du temps, réfléchi et repensé mille fois à la situation.

Et maintenant, je fais quoi ?

Je rentre dans ma petite tête qu’on ne peut pas être aimé de tout le monde ! C’est dur mais j’y travaille! Il faut s’aimer soit-même et ça c’est le vrai défi pour se sentir bien dans sa vie !

Ne pas descendre les autres, difficile parfois, car on peut simplement critiquer les gens pour se rassurer un peu soi-même… Mais j’essaie toujours de me dire que chacun a son histoire et qu’il ne faut pas juger ou critiquer trop facilement ! Toujours penser RESPECT en premier… Inversement, ne pas prendre trop à coeur les critiques (et je trouve cela particulièrement difficile), car souvent les personnes jugent justement trop vite (ce que je disais à l’instant, dans l’autre sens!), et surtout ne pas se laisser atteindre par les méchancetés ou les critiques de personnes qui ne vous connaissent pas ! Les je-sais-tout sont à fuir…

Se remettre en question mais aussi et surtout croire en soi ! Je me dis toujours que quand on veut, on peut ! Une citation pas forcément facile, mais réalisable ! 🙂 On ne doit son bonheur qu’à soi-même, alors chouchoutons-le ! De même, nos erreurs sont NOS erreurs et non celles des autres!

Etre reconnaissante: je suis en bonne santé, j’ai un travail (qui plus est, il me permet de relativiser…) pour lequel je suis vraiment faite, j’habite avec mon chéri dans une très belle maison, etc etc mais aussi: j’ai reçu un sourire en réponse au mien, j’ai reçu un compliment, j’ai reçu un merci d’un patient satisfait des soins qui lui sont prodigués, j’ai bercé un bébé qui s’est endormi, etc notez qu’il s’agit là de choses gratuites de la vie !

Au lieu de me centrer sur un problème, je cherche une solution ! Et le côté Mc Gyver de certaines situations m’amuse bien parfois!

Etre optimiste: chaque matin, devant chaque situation et devant chaque personne ! Le positif appelle le positif !

Prendre ses distances avec les personnes néfastes et toxiques de votre entourage ! Parfois très compliqué lorsqu’il s’agit de la famille, ne vous gênez pas lorsqu’il s’agit de soit-disant amis ! Les vrais amis doivent vous porter vers le haut et non vous rabaisser ! Entourez-vous donc de personnes positives et encourageantes !!!

 

Baloo disait « il en faut peu pour être heureux« , et Baloo avait sans aucun doute bien raison ! 🙂

Smile and be happy ! 🙂


Réflexion personnelle OFF

 

 

Publicités